La triste réalité à Familles de France

Joyeux et la politique / Opinions de Joyeux / Joyeux et la science / Ce que dit Le Figaro / Joyeux, patron Chrétien

Qui est Zakia HAMAOUI ?

QUI est ZAKIA

* 27 ans de travail à Familles de France comme comptable

* un travail digne de louanges

* une situation financière périlleuse

 

LE DEROULEMENT DU LICENCIEMENT
* une violente mise à pied

* édifiant ! Le script de l'entretien de licenciement
* les arguments devant les juges

* parfait cynisme
 

 POURQUOI ZAKIA ?
* Les petites dépenses qu'il fallait cacher

* un salarié âgé, ça coûte cher
* Les mensonges officiels
 

DRÔLE de CHRISTIANISME

* H. Joyeux se déclare catholique engagé

* les devoirs du patron chrétien

 

ON SE MOBILISE POUR ZAKIA

* l'appel d'André Cayla

* le soutien des militants écoeurés

 

LE JUGEMENT
* Le texte du jugement
 

EN SAVOIR PLUS
*
sur Henri JOYEUX

 

       Née en 1949, Zakia est d'origine Kabyle, aînée d'une famille de 8 enfants. Elle arrive en France en 1950, son papa étant venu travailler comme ouvrier dans la métallurgie.

        Zakia obtiendra le BEPC et un BEP de sténo-dactylo / aide comptable et se marie, conformément à la tradition,  à 18 ans. De ce mariage naîtront 4 enfants : Linda (35 ans aujourd'hui), Soraya (34 ans), Karima (30 ans) et Karim (28 ans).

        Sa vie de ménage est très pénible : son mari boit avec tout ce qui va avec (infidélités, coups, problèmes financiers). Pour protéger ses enfants, elle se sépare de son mari en 1975 et élève ses petits seule, sans aucune pension alimentaire.

       Elle rentre à Familles de France cette année là comme secrétaire sténo-dactylo. Très vite, elle est remarquée pour son sérieux et son courage et on lui confie de plus en plus de responsabilités. Elle prend en charge la comptabilité (sous le contrôle d'un comptable chevronné) dès 1982. Elle devient cadre en 1985.

 

un travail digne de louanges : lire les témoignages :

       

       Zakia adorait son travail et Familles de France : elle disait que c'était sa ""deuxième famille". Elle ne comptait pas son temps et n'hésitait pas à prendre sur ses week-ends pour assister bénévolement à des réunions de la fédération.

       A Familles de France, Zakia gagnait 12 500 F nets. Ayant acheté sa maison et soutenant ses enfants financièrement, elle est en situation de surendettement (8000 F de crédits à rembourser chaque mois)

     "Cassée" par son licenciement, trop âgée pour le marché du travail, Zakia a plongé dans une dépression nerveuse et n'a toujours pas retrouvé d'emploi malgré ses recherches actives.       

    Quant elle ne travaille pas, Zakia s'occupe de sa famille : sa mère (récemment décédée), ses enfants et petits enfants. Sa fille aînée rencontre de graves difficultés de santé et de ménage de sorte que Zakia consacre une partie de ses revenus à lui venir en aide. Elle se consacre aussi beaucoup à son fils, également malade.

     Durant ses rares loisirs, Zakia ne faisait pas de chaise longue : elle est bénévole depuis 8 ans aux Petits Frères des Pauvres où elle est responsable de séjour de vacances chaque année. Durant l'année, s'occupe d'un groupe de personnes âgées vivant à Paris.

  


Zakia HAMAOUI
55 ans, 27 ans de maison, 4 enfants élevés seule, bénévole aux Petits Frères des pauvres pendant ses (rares) loisirs


Henri Joyeux
président de Familles de France, se présente comme un grand chrétien


Christiane Therry
Directrice de l'association, cheville ouvrière

Accueil Remonter

30/09/2003